L'aimer Lui

21 juin 2019

L'aimer Lui

Je ne suis pas actrice.

Je n'ai jamais joué.

Un peu dans la vie... quelques fois. Jouer à être une autre. Jouer la comédie du bonheur. Jouer avec les sentiments de l'autre et les miens. Jouer sa vie ou presque …

Mais sur scène ...jouer … c'est inimaginable.

Cette mise à nu, cette forme d'impudeur totale et nécessaire, cette force qui vous pousse à vous jeter dans le vide et dans la fosse, tout cela m'est impossible.

Il me manque ce courage là. Celui d'être une autre pour les autres et en même temps tout donner de soi et être au plus près de son intimité la plus absolue.

 

Voilà ce qu'est être acteur, pour moi. Cela procède de cette mécanique. Je suis pétrifiée d'admiration devant cette capacité inouie de don de soi.

Oui, moi l'expansive, l'audacieuse parfois, la dégoulinante de sentiments souvent et qui n'est jamais avare de les dire aux autres , de montrer aux aimés à quel point ils me chavirent le cœur, oui, moi, je ne peux pas ! Je ne peux pas être une actrice.

Et c'est sans doute mon grand regret …

oui, voyez vous, j'aurais voulu être une artiste …. !

 

Mais j'aime un acteur.

Et n'y voyez aucun transfert ! Et c'est particulier un acteur vous savez. C'est complexe un acteur. C'est un être à part. Trop toujours. Excessif parfois. Tout à fleur de peau, de corps et d'âme.

Dans la vie, lui, il ne joue pas, ou alors juste un peu et c'est très beau. La vie est une fête après tout, rien n'est moins sérieux que de vivre.

Sur scène, il est lui. Au plus près de son intimité la plus profonde. Il est lui sans fard. La scène, ce lieu du travestissement, le révèle à lui-même.

 

Je ne l' aime, je crois, jamais plus que lorsqu'il brûle les planches. Où plutôt, je suis alors envahie d'une bouffée d'amour indescriptible et particulière. Un mélange de fierté et d'admiration.

Une adrénaline me prend sans doute comparable à une forme de drogue. Une drogue dure. De celle qui sur le moment te fait planer très haut pour en ressortir groggy et étrangement flottant.

 

J'ai peur en vérité quand il est sur scène. Une peur animale et viscérale. Peur de l'oubli du texte ? Oui … un peu, peut être ?...

Mais surtout, surtout, peur de cette vérité.

Il est nu alors, terriblement nu, presque translucide.

Les autres partagent de lui une intimité qui est mienne.

On lui voit au travers.

C'est merveilleusement magique et furieusement coupeur de souffle.

 

Je ne suis pas actrice. Je suis l'amoureuse d'un acteur.

Croyez moi ce n'est pas rien.

C'est un tout.

C'est un cadeau de la vie.

Compagnie Élegie®

Découvrez des oeuvres poétiques dans des spectacles musicaux
laissant toute leur place à l'émotion et à la beauté des mots.
CONTACT
4 rue de la Garance 30000 Nimes
map-markerphone linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram